Moule de Coque

Moule de coque du SeaLoft

 

Fabrication d’un moule coque pour la maison flottante SeaLoft. La première unité du SeaLoft construite en contre plaqué stratifié époxy donne maintenant naissance à une version composite. En effet après avoir testé les caractéristiques de la forme initiale nous pouvons maintenant envisager une forme définitive.

Les points qui sont modifiés par rapport au prototype :

  • Les volumes d’étrave pour améliorer l’assiette longitudinale du bateau.
  • Forme de poupe pour améliorer les flux d’eau vers les moteurs
  • Rupture latérale des bordés afin de limiter la traîné latérale.

Fort de ces modifications nous commençons par monter un marbre au sol.

 

Construction du moule

La Pièce Mère

Le moule sera une pièce femelle, il faut donc le mouler lui même sur une forme mâle. Cette pièce se nomme généralement un master ou une pièce mère.

Sur le marbre parfaitement calé au sol, nous assemblons une série de couples. Ces couples accueillent ensuite des panneaux de mélaminé pour l’ensemble des formes planes. En effet le profil de cette coque est particulièrement simple. Il s’apparente assez à celui d’une barge ostréicole. Les courbes et rayons sont peu nombreux. Du fait les panneaux sont joints par des massifs bois mis en forme à la main. Les rayons avant et arrière se réalisent à l’aide de contre plaqué fin cintrable.

L’ensemble est finement ajusté et poncé, son état de surface déterminera la qualité des pièces produites. La dernière phase de la pièce mère consiste à réaliser un cirage de très bonne qualité. Ce cirage déterminera la capacité à démouler le moule de sa pièce mère. Il n’est en effet par rare que le moule pose des difficultés à sortir de son master.

Le Moule

Le moule est ensuite constitué d’une série de tissus de verre empilés sur la pièce mère. Ces tissus reçoivent une résine spéciale chargée qui donne de l’inertie à l’ensemble.

Enfin La dernière phase avant d’envisager le démoulage consiste à raidir l’ensemble. Des couples extérieurs sont découpés et posés sur l’extérieur du moule. Ils accueillent des longerons en acier. Ces longerons permettront ainsi de faciliter les manutentions et d’accueillir des roulettes pour pouvoir le déplacer.

Fin de chantier

Enfin une fois l’ensemble bien « sec », il ne reste plus qu’à démouler et retourner la pièce. Le démoulage se passe plutôt bien malgré quelques accroches; il nous faudra quand même quelques heures pour libérer la pièce mère. Le moule final pèse environ de 4 tonnes, le retournement est donc une manutention un peu délicate. Aidés de quelques palans et d’un peu de minutie l’opération se fait en moins de 2 H.

Date

22/11/2019

Category

Composite, Menuiserie, Modelage