Impression 3D Oeufs

Impression 3D Art et composites !

47 Nord, cabinet de design d’espace, nous contacte pour un projet d’œuvre d’art. L’idée de départ consiste à réaliser moules + pièces pour une série d’œufs ! Ces œufs seront installés sur une structure d’arbre en inox. Après analyse du besoin et des contraintes, nous proposons une solution différente : réalisation des formes par impression 3D puis traitement composite.

Impression 3D pour TREEG

« TREEG, contraction de TREE et EGG, ou l’arbre aux œufs de la connaissance, est une œuvre monumentale aux sphères colorées, qui prend place sur le parvis d’Audencia, au cœur du campus partagé avec Centrale et l’Université de Nantes. Le Voyage à Nantes a également intégré l’œuvre dans son parcours artistique 2021. TREEG symbolise l’engagement et l’ouverture historique d’Audencia en faveur de la culture et des arts. L’œuvre, symbole de vie et de durabilité, accueille ainsi les visiteurs et les étudiants d’Audencia dès l’arrivée sur le campus, empruntant les racines de l’arbre symbolisées au sol pour cheminer jusqu’à l’école.«

Source : Audencia

Mode de réalisation

Le projet était pensé pour les matériaux composites mais la taille et la gamme de pièces pose plusieurs problèmes. En effet l’œuvre nécessite 100 œufs de 4 tailles différentes pour 22 couleurs. Ainsi il serait donc nécessaire de fabriquer au moins 4 moules différents. D’autant que pour réaliser la quantité demandée, il semble même nécessaire de réaliser plusieurs moules pour chaque taille (réalisation en série). Autre problème, à des fins de démoulage, il faut réaliser les œufs en demi pièce. D’une part l’assemblage de ces demi-pièces représente un temps supplémentaire, d’autre part la finition pour masquer le plan de joint risque d’être fastidieuse.

Nous nous orientons donc sur une base en impression 3D. Mais dans ce domaine les matériaux sont nombreux et leurs caractéristiques pas toujours très bien documentées. Nous nous rapprochons donc d’un fabriquant de fil breton, NANOVIA, pour nous aider dans le choix de la matière. A partir de ce choix nous réalisons plusieurs pièces pour valider le matériau. La première inquiétude concerne la potentielle déformation à la chaleur, en particulier pour les œufs de couleur noire. En test en plein soleil, ces œufs atteignent 70 ° en surface ! Conséquence : la structure intérieure de l’impression 3D marque la surface assez rapidement.

Après bon nombre d’essai et tests de vieillissement, nous trouvons une solution pour éliminer ce marquage.

La suite du process nous ramène sur des techniques que nous pratiquons depuis longtemps : primaire époxy, enduit et laque.

Ce processus de fabrication nous aura permis de gagner environ 40 % de temps de travail. Le matériaux utilisé reste peu onéreux et il est recyclable.

Appelez nous