Pen Duick

PEN DUICK V, Un morceau d’histoire chez SailWood

Basés à la Citée de la Voile Eric Tabarly à Lorient, l’ensemble de la flotte Pen Duick anime régulièrement notre rade. Aujourd’hui c’est le 5ème du nom qui rejoint nos ateliers pour des travaux intérieurs. Ainsi ce bateau mythique reste une partie de l’histoire et de Lorient et de la voile.

Construit aux Chantiers de la Perrière

Le bateau entièrement en aluminium voit le jour en 1968. Etonnant lorsque l’on observe sa carène qui rappellerait presque les premiers IMOCA plusieurs décennies plus tard. Autre fait remarquable, le constructeur d’origine de ce bateau : Les chantier de La Perrière ; la Perrière nom de la rue qui accueille aujourd’hui SailWood. Les chantiers de la Perrière ouvrent leurs portes en 1937. Ils interviennent surtout sur les navires de pêche, introduisant des techniques innovantes qui intéresseront par la suite Eric TABARLY. Ce chantier produira quelques 117 navires avant d’être confronté a un dossier difficile, sous évalué et en partie sur fonds propres. La société en difficulté financière commence alors à être revendue : Euromar, Piriou, Armements Lucas, René Keraron. Mais au vu de l’état des finances, elle doit déposer le bilan le 31 août 1989.

Pen Duick V son histoire

Pen Duick V participe à une seule course : la Transpacifique de 1969. S’il ne participe qu’à une seule course, il la gagne eau la main. En effet Eric TABARLY mène son navire durant un peu plus de 39 jours. Il arrive ainsi 11 jours avant son plus proche concurrent !

Le bateau fait seulement 10.67 M pour 3.5M de large. Son tirant d’eau est de 2.30 M ce qui pour l’époque (et pour sa taille) reste impressionnant. Il accueille les premiers ballast de la course au large pour un volume de 500 L et un déplacement de 3.2 T ! Le plus remarquable est que ce système de ballast se remplit manuellement. La production d’énergie à bord reste à l’époque compliquée. Et probablement que tout le monde se souvient de la musculature de M Tabarly !

Lorsque l’on rentre à l’intérieur nous sommes surtout surpris par la faiblesse des volumes. La hauteur sous barreau impose de se courber, les aménagement se résument au strict nécessaire.

Les réalisations

Pen Duick rejoint nos ateliers pour la réfection de ses aménagements intérieurs. Ainsi nous procédons au démontage des précédents panneaux aluminium. Nous apportons aussi quelques modifications sur le système de plomberie et sur l’isolation des bordés. Quelques tasseaux viennent enfin accueillir une partie des nouveaux vaigrages.

Appelez nous