Cap de mouton

Cap de Mouton pour le “Corbeau des Mers”

SailWood et la Marine ancienne !

Réalisation SailWood

Dans le cadre de la réfection du Corbeau des Mers il nous a été confié la réalisation de nouvelles Cap de Mouton. Ces pièces sont fabriquées au tour à bois et à la gouje dans un massif de bois exotique. Elles sont tournées en un seul lot de quatre pièces avant d’être ensuite découpées.

TourABois

Réalisation chez SailWood de Cap de Mouton au tour à Bois

Le Corbeau des mers

Ce voilier de 14 mètres de long, 4 mètres de large et de 100m² de voile fut construit en 1931 à Crozon (Finistère) dans les chantiers Belbehoc’h. Il s’est rendu célèbre pour avoir répondu à l’appel du 18 juin 40. C’est ainsi que, le 26 juin 1940, Pierre Couillandre et 27 passagers s’embarquent pour l’Angleterre. L’île de Sein recevra pour son attitude durant cette période la médaille de la libération (Ile de Sein, Compagnon de la Libération par décret du 1er janvier 1946).

Cap de Mouton

C’est bien l’ancêtre du ridoir qui porte ce nom de Cap de mouton. Avant l’invention des câbles et ridoirs, les haubans étaient raidis, sur les voiliers traditionnels, par des paires de cap de mouton. Ces paires étaient reliées entre elle par une “ride”. A l’instar des ridoirs c’est ce système de palan qui permettait de mettre le gréement sous tension.

Aujourd’hui on trouve encore ce principe sur les bateaux de courses. Il ne sert plus au gréement et la pièce n’est plus réalisée en bois. C’est dans un matériaux à faible coefficient de frottement qu’on les trouve : les anneaux à faible friction. Par rapport aux poulies ils ont l’avantage d’être beaucoup plus légers et composés d’un seul élément. En l’absence de pièces en mouvement l’anneau de friction est plus facile a entretenir. Il présente moins de risque de rupture.

 

 

Cap de Mouton pour le “Corbeau des Mers” was last modified: by
No Comments

Post a Comment