vaigrage vaigrage vaigrage vaigrage vaigrage vaigrage vaigrage vaigrage

Vaigrage Tara

Reprise du vaigrage navire Tara

Après le chantier d’isolation du carré sur le navire Tara vient le remontage du vaigrage.

 

Isolation

La première partie du chantier consistait donc a créer un première couche d’isolation sur l’aluminium du pont. L’ensemble des vaigrages devait bien évidemment être déposé pour atteindre les surfaces à projeter. Ainsi la première couche d’isolation est composée d’un liège projeté. Cette première surface permet de quasiment supprimer les phénomènes de condensation. En effet la tôle d’aluminium reste toujours très fraiche (au moins dans les latitudes où évolue TARA). L’air intérieur, réchauffé pour un minimum de confort, génère de la condensation au contact du froid. Physiquement, en se refroidissant l’air perd une partie de sa capacité à se charger en eau. C’est ainsi qu’il relâche une partie de son humidité sur les parois. Si la couche de liège contient la condensation, elle n’est pas suffisante pour limiter les transferts thermiques entre l’intérieur et l’extérieur.

Pour limiter ce second phénomène une seconde couche est nécessaire. Elle se compose dans notre cas de panneaux de polystyrène extrudé.Selon les zones à traiter l’épaisseur passe de 50 jusqu’à 100 mm d’épaisseur !

 

Vaigrage

Moins technique et plus sympathique c’est ensuite le vaigrage qui vient recouvrir l’ensemble de ce système d’isolation.

Afin de garder une atmosphère plus agréable, le chois s’oriente vers un décor bois naturel clair. Parmi les teintes que nous avons pu proposer, le client a sélectionné une essence qui va dans ce sens : le Frêne. Les vaigrages sont ainsi constitué de panneaux de CP plaqué d’une feuille de Frêne, bois clair s’il en est.

La jonction de ces panneaux se réalise sur le base de massifs eux aussi en Frêne. Finalement le résultat attendu est bien là, une sensation de lumière présente même les jours de pluie comme en témoigne les photos…

Gageons que les prochaines expéditions de ce mythique navire gagnerons en confort après ces travaux.

Retrouver l’article sur ce sujet dans Ouest France ici

 

Date

11 avril 2019

Category

Menuiserie