Chantier Naval Sailwood

Le Chantier Naval SailWood dans le JDE

Le JDE de Février présente la relocalisation du Smarboat au chantier Naval SailWood

“NAUTISME : Sailwood s’est vu confier la production, relocalisée à Lorient, des vedettes Smartboat. Belle opération pour le carnet et l’image de ce chantier naval.

Belle opération pour Sailwood, qui participe à la relance des Smartboat. Quelque 130 exemplaires de ces vedettes à moteur haut de gamme avaient été vendus en cinq ans d’activités et avant la liquidation de la société vannetaise Smartboat en 2014. Son repreneur, Ronan Quintin, lui-même propriétaire d’un Smartboat 23, a décidé de rapatrier leur construction, jusqu’alors délocalisée en Pologne, en France et d’en confier la sous-traitance au jeune chantier naval lorientais. La (re-) production des Smartboat a ainsi démarré en janvier dans les 800 m² d’atelier de Sailwood. « Selon nos estimations, nous devrions sortir un bateau tous les mois et demi », annonce Éric Séchaud, gérant.

CA prévisionnel à la hausse
Créé en juin dernier par quatre anciens employés des ex-chantiers lorientais Arcoa et Catlantech, Sailwood était initialement spécialisé dans la menuiserie navale, la peinture, la réparation de pièces composites et le refit (rénovation) des bateaux de plaisance. « Avec les Smartboat, la donne change. Nous passons du statut de chantier de maintenance à celui de chantier de construction », observe Éric Séchaud. Estimé à 200.000? pour la première année, le CA prévisionnel a été revu à la hausse et porté à 400.000?. « Nous prévoyons également de doubler nos effectifs au cours du premier trimestre 2016. ». Sailwood devrait donc rapidement passer de trois à six salariés. Une extension de 1.000 m² des ateliers, situés avenue de la Perrière, est d’ores et déjà envisagée. Au-delà du surcroît inattendu d’activités, la production des Smartboat est aussi « une belle opération pour l’image de notre chantier », se félicite Éric Séchaud. « Une relocalisation, ce n’est pas si courant de nos jours ! », précise-t-il, flatté que son entreprise ait été choisie. Pour Éric Séchaud, cette relocalisation présente d’ailleurs des atouts qui viendront compenser un prix de vente forcément plus élevé. « La qualité de la production aura une meilleure constante et, la labellisation ” made in France ” peut vraiment se valoriser dans la vente », en est-il convaincu.

Des touches au Nautic
L’idée est aussi de jouer à fond la carte du positionnement haut de gamme des Smartboat, en packageant, par exemple, de visites clients qui seront invités à tester le bateau dans la rade voisine. La relance de la production concerne le modèle Smartboat 23. Celle du Smartboat 30, dessiné et prêt à être fabriqué, pourrait suivre en 2016. Le modèle a été présenté lors du Nautic 2015. « Quatre clients se sont montrés intéressés », rapporte Éric Séchaud.”

Le Chantier Naval SailWood dans le JDE was last modified: by
No Comments

Post a Comment